Demystifying the flash point of essential oils in a candle

We are often asked about the danger of scenting candles with essential oils. This is not the first time. Let’s try to clarify that!

You can safely put essential oils in your candles. We put the question to Robert Tisserand, renowned aromatherapist: No danger. 

A candle will not catch fire because of an essential oil. Believe me, if this was the case we would know, videos of candles burning would be legion online. This is not the case, because the candles do not catch on fire from the essential oils. Essential oils are found in small quantities in the candle (around 5%) and are dispersed in the wax (soy, sunflower, etc.).

The only reason to worry about flash points (which differ a lot from company to company for the same essential oil) is for the smell (and to avoid waste). If you add an essential oil to a melted wax that is hotter than its flash point, you burn it and you don’t retain the smell. Sometimes the new makers of natural candles are disappointed, they find that it doesn’t smell strong enough. This can be explained by flash points and temperatures.

Note that there are few essential oils with a flash point of less than 40°C and that soy wax for example begins to melt around 50°C (no need to take it to a temperature of 80°C). Do your little research for flash points.

Beyond the temperatures, let’s remember that it is natural, that there are no harmful synthetic products nor fixatives in essential oils. If you want it to smell stronger, use a diffuser or nebulizer.

So go ahead and make your candles with your essential oils without fear.

Have fun!

Source – Translated by Google from: https://www.lesamesfleurs.com/blogs/blogue/demystifier-le-point-eclair-des-huiles-essentielles

IN SUMMARY

What is the Flash point?

The flash point is the minimum temperature at which evaporation is sufficient for the air around a volatile fuel to be flammable or explosive in the presence of an ignition source. In simpler terms, if you are above the flash point and approach a match, then the vapors ignite.

Since each essential oil has a different flash point, some can ignite or become denatured (altered by heat and lose their properties).  However, don’t worry when burning your candle!

Prefer a vegetable wax (soy, sunflower …) to make your candles, melt it at 50C (no need to heat more) and avoid paraffin oil (petroleum by-products) and Beeswax (to protect our small friends from intensive exploitation!).

Finally, remember that the essential oil is so diluted in the wax that there is no risk that it could ignite or explode.

Démystifier le point éclair des huiles essentielles dans une bougie

On nous pose souvent la question sur le danger d’aromatiser les bougies avec les huiles essentielles. Ce n’est pas la première fois. Essayons de mettre ça au clair!

Vous pouvez mettre des huiles essentielles dans vos bougies, sans danger. On a posé la question à Robert Tisserand, aromathérapeute renommé : pas de danger.

Une bougie ne va pas prendre en feu à cause d’une huile essentielle. Croyez-moi, si c’était le cas on le saurait, les vidéos de bougies qui prennent en feu seraient légion en ligne. Ce n’est pas le cas, parce que les bougies ne prennent pas en feu à cause des huiles essentielles. Les huiles essentielles se retrouvent en petites quantités dans la bougie (autour de 5 %) et sont dispersées dans la cire (soya, tournesol…).

La seule raison de se soucier des points éclairs (qui diffèrent beaucoup d’une compagnie à l’autre pour une même huile essentielle) est pour l’odeur (et pour éviter le gaspillage). Si vous ajoutez une huile essentielle dans une cire fondue plus chaude que son point éclair, vous la brûlez et vous ne conservez pas l’odeur. Parfois les nouveaux fabricants de bougies naturelles sont déçus, ils trouvent que ça ne sent pas assez fort. Cela peut s’expliquer par les points éclairs et les températures.

Notez qu’il y a peu d’huiles essentielles dont le point éclair est de moins de 40°C et que la cire de soya par exemple commence à fondre autour de 50°C (inutile de l’emmener à une température de 80°C). Faites vos petites recherches pour les points éclairs.

Au-delà des températures, rappelons-nous que c’est naturel, qu’il n’y a pas de produits synthétiques nocifs pour fixer les parfums. Si vous voulez que ça sente fort, utilisez un diffuseur ou un nébuliseur.

Sur ce, confectionnez vos bougies avec vos huiles essentielles sans crainte.

Bonne fabrication !

Source: https://www.lesamesfleurs.com/blogs/blogue/demystifier-le-point-eclair-des-huiles-essentielles

EN RÉSUMÉ

Qu’est-ce que le point éclair (Flash point) ?

Le point éclair correspond à la température minimale à laquelle l’évaporation est suffisante pour que l’air autour d’un combustible volatile soit inflammable ou explosif en présence d’une source d’ignition. En des termes plus simples, si l’on est au-dessus du point éclair et que l’on approche une allumette, alors les vapeurs s’enflamment.

Puisque chaque huile essentielle possède un point éclair différent,  certaines peuvent  s’enflammer ou se dénaturer (être altérées par la chaleur et perdre leurs propriétés).

Cependant ne vous inquiétez pas lors de la combustion de votre bougie !

Privilégiez une cire végétale (soya, tournesol…) pour fabriquer vos chandelles/bougies, et faîtes-la fondre à 50°C (inutile de chauffer plus) et évitez l’huile de paraffine (sous-produits du pétrole) et la cire d’abeille (pour protéger nos petites amies de l’exploitation intensive!)

Finalement, il faut retenir que l’huile essentielle est si diluée dans la cire qu’il n’y aurait aucun risque que celle-ci puisse s’enflammer ou exploser.

Les chats et les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont connu une popularité grandissante au cours des dernières années. Même si leur usage est généralisé, les renseignements sur leurs effets pour la santé et leur innocuité sont rares et souvent contradictoires. Cela est particulièrement vrai lorsque l’on parle de leurs effets sur les chats.

Il existe beaucoup de mythes à propos des huiles essentielles et des mesures à prendre afin d’éviter les conséquences néfastes pour les animaux de compagnie. Il y a de nombreuses variétés d’huiles essentielles, chacune dotée de ses propres propriétés physiques et chimiques.

Le fait de poser la question «Les huiles essentielles sont-elles sûres?» équivaut à demander «La médecine est-elle sûre?» ou «Les plantes sont-elles sûres?» Le type d’huile, la dose et la voie d’exposition déterminent la réponse à cette question. Ce document sert à présenter un survol de ce sujet afin que vous puissiez prendre des décisions informées à propos des huiles essentielles. Il ne vise pas à servir de source exhaustive d’information et à inclure toutes les huiles essentielles et les risques qu’elles présentent.

Veuillez contacter votre vétérinaire pour obtenir des conseils concernant l’exposition aux huiles essentielles et leur potentiel d’effets indésirables.

Que sont les huiles essentielles?

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes qui contiennent une grande quantité d’huiles volatiles (qui s’évaporent facilement). Elles sont extraites et concentrées par distillation ou pression à froid. L’odeur et le goût des plantes sont souvent déterminés par les huiles essentielles qu’elles contiennent. Les huiles essentielles peuvent être vendues seules ou utilisées dans d’autres produits. Même si beaucoup de personnes pensent aux diffuseurs, aux cosmétiques ou au pot-pourri lorsqu’elles songent aux huiles essentielles, les insecticides, les diluants à peinture et les aromatisants utilisent aussi ces composés.

Quelles études ont été réalisées sur les effets à long terme des huiles essentielles sur les humains et les animaux de compagnie?

Il existe peu de renseignements sur l’impact de nombreuses huiles essentielles sur la santé des animaux de compagnie. Par conséquent, les personnes se fient souvent à des opinions au lieu de s’appuyer sur des faits. Certains disent que les huiles essentielles sont en grande partie sûres parce qu’il n’y a eu aucune hausse du nombre d’hospitalisations malgré leur popularité grandissante. D’autres disent que les effets secondaires de leur utilisation peuvent être subtils et cumulatifs pour les expositions à faible niveau et concluent que les données sont insuffisantes pour évaluer l’innocuité. Il y a eu plusieurs cas signalés d’exposition directe à certaines huiles qui ont causé du tort ou même la mort.

Pourquoi parlons-nous des chats et non des chiens?

Les chiens sont aussi susceptibles à certaines huiles essentielles, mais les chats présentent une vulnérabilité accrue. Le foie du chat présente une déficience du processus appelé « glucono-conjugaison », une étape importante dans le métabolisme de beaucoup de composés. Ces substances chimiques, qui sont métabolisées par d’autres espèces, s’accumulent souvent ou sont décomposées en des métabolites toxiques chez les chats. Cela est particulièrement vrai pour les composés appelés « phénols » qui contiennent un anneau « aromatique » ou de « benzène ».

Beaucoup d’huiles essentielles contiennent des phénols qui peuvent être toxiques pour les chats et causer une insuffisance hépatique, des crises d’épilepsie ou d’autres problèmes graves.

La petite taille de chats signifie qu’ils sont susceptibles à l’empoisonnement par des volumes plus petits d’huiles et leur propension à se toiletter eux-mêmes signifie que le contact avec la peau entraîne souvent le contact oral. Les chats ont aussi des voies respiratoires très sensibles et sont vulnérables à des réactions aux substances inhalées comme la fumée. Par conséquent, il est plus probable qu’ils développeront une détresse respiratoire lorsqu’ils sont exposés aux huiles volatiles.

Effets toxiques des huiles essentielles

L’exposition aux huiles essentielles peut se faire oralement, par l’inhalation ou même par l’absorption par la peau. Certaines huiles essentielles peuvent induire une réaction qui n’est pas directement « toxique » en déclenchant des réactions allergiques. Les chats qui souffrent d’asthme, de maladies chroniques des voies respiratoires supérieures, d’allergies de la peau ou d’autres affections semblables pourront manifester des signes cliniques exacerbés lorsqu’ils sont exposés aux huiles essentielles. Dans le cas de l’asthme, ces réactions peuvent être graves ou même mortelles.

Les chats peuvent aussi développer des larmoiements ainsi qu’une irritation des yeux et du nez en raison de l’irritation chimique des membranes respiratoires et oculaires ou développer une dermatite au contact direct avec la peau.

Chez les humains, on observe de plus en plus de tests épicutanés positifs pour une hypersensibilité aux huiles essentielles — la lavande et l’huile de théier étant les exemples les plus fréquemment cités.

D’autres huiles peuvent être plus directement toxiques et causer une insuffisance du foie, des reins, du cœur ou d’autres organes.

Quelles huiles peuvent être toxiques?

Une liste des huiles toxiques et non toxiques présente une utilisation limitée parce que la toxicité potentielle dépend de la voie, de la fréquence et de la quantité d’exposition ainsi que de la qualité du fournisseur et des autres composés qui se trouvent dans la préparation de la marque d’huile.

Les listes publiées n’incluent pas toutes les mêmes huiles vu qu’il y a une pénurie dans la publication d’études scientifiques.
Beaucoup des mentions d’« huiles toxiques » se fondent sur des témoignages et les principes de base de la façon dont les espèces et les substances doivent interagir, en citant quelques rapports de cas de toxicité rares et divers.

Ces listes ne sont donc pas très exactes. Une liste complète des toxicités des plantes, comme celle fournie par le site antipoison de l’ASPCA, pourra souvent ne pas préciser s’il s’agit de la plante ou de l’huile de l’extrait.

Une liste provisoire est fournie ci-dessous à titre d’information, mais de nouvelles recherches sont requises pour évaluer l’exactitude de cette liste et des autres ressources car ces renseignements n’ont pas été évalués par une agence gouvernementale.

Cette liste a été rassemblée en consultant diverses sources et elle n’est PAS exhaustive (et n’est pas présentée par ordre de toxicité –  ni par ordre alphabétique) :

– Amande Amère

– Bergamote

– Cannelle Vraie ou Fausse (feuille et écorce)

– Citronnelle de Java ou Ceylan

– Clou de girofle

– Eucalyptus (Tous)Géranium Rosat ou type Bourbon

– Fausse-ambroisie

– Hédéoma faux-pouliot  / Menthe pouliot Américaine

– Citron

– Acore odorant / Calamus

– Orange Douce

– Sapin, Pin, Épinette et Genévrier

– Limette (Citron vert)

– Lemongrass

– If japonais (Taxus spp.)

– Lavande et Lavandin

– Menthes :  Menthe Poivrée, Menthe Verte, Menthe Japonaise/des champs

– Moutarde

– Origan

– Raifort

– Romarin (tous)

– Rose

– Santal

– Sassafras

– Sauge Sclarée

– Sauge Officinale

– Tea Tree / Théier

– Cèdre Feuille (Thuja Occidental)

– Thym (tous)

– Wintergreen (Thé des bois)

– Ylang-ylang

Les huiles essentielles se trouvent sous de nombreuses formes et sont présentes dans certains produits ménagers. Une toxicité a été signalée à la suite de l’exposition à certains produits de nettoyage domestique ainsi que de l’exposition directe aux huiles essentielles.

Quels sont les signes d’une surexposition?

Les signes de toxicité dépendront de la dose et du type d’huile, mais ils incluront souvent des changements de l’état mental (abattement ou léthargie), des signes neurologiques (chancèlements, difficulté à marcher, faiblesse, tremblements, crises d’épilepsie), symptômes digestifs (écoulement de bave, vomissements) et des signes physiques comme un animal qui se frotte la face avec les pattes, des rougeurs sur la peau ou les muqueuses, la détresse respiratoire (difficultés respiratoires, toux), une basse température corporelle, une fréquence cardiaque ralentie et la mort.

Le contrôle de la qualité des huiles essentielles ne fait pas l’objet d’une surveillance de la part des agences de réglementation gouvernementales et certaines préparations peuvent donc présenter diverses teneurs d’ingrédients actifs et ne pas contenir les ingrédients décrits. Les huiles sont aussi en suspension dans différents types de solutions qui peuvent être toxiques.

Puis-je utiliser des huiles essentielles si j’ai des chats?

Comme pour une foule d’autres situations, la réponse est « ça dépend ». Des facteurs comme le type d’huile, la méthode d’utilisation, la concentration et les sensibilités du chat individuel jouent tous un rôle dans le risque de toxicité de l’huile essentielle.

Il y a plusieurs opinions sur l’utilisation des huiles essentielles sous forme vaporisée ou en aérosol.

Même si le risque de toxicité aiguë est faible avec des huiles inhalées en faibles concentrations, certaines personnes croient qu’il y a une possibilité de dommages cumulatifs à long terme qui peuvent accroître le risque de maladies hépatiques et pulmonaires. D’autres estiment que ce risque est très faible.

Quelques lignes directrices générales pour l’utilisation des huiles essentielles dans les foyers avec des chats:

Il ne faut jamais : appliquer des huiles essentielles directement sur les chats, donner des huiles à manger aux chats ou laisser les huiles dans un endroit où les chats pourraient entrer en contact direct avec les huiles.

Même si certaines huiles ont un effet insectifuge, le risque de réactions graves ou mortelles à ces huiles est élevé chez les chats et il existe d’ailleurs des produits de remplacement très sûrs et efficaces.

Éviter d’utiliser les huiles mentionnées dans la liste précédente avant la publication de nouvelles études.

Éviter l’utilisation des huiles essentielles dans les foyers avec des chats souffrant d’asthme, d’allergies ou d’affections semblables.

Garder les chats en dehors des pièces ayant une forte concentration d’huiles essentielles (par exemple, lorsque vous utilisez des diluants à peinture, lavez les planchers ou lorsque vous utilisez des diffuseurs sans ouvrir les fenêtres).

Que doit-on faire en cas d’exposition?

Amenez immédiatement votre animal, ainsi que l’emballage du produit, chez un vétérinaire si vous soupçonnez l’exposition à une huile essentielle toxique. Ne tentez pas d’abord d’administrer les premiers soins à domicile comme des vomissements induits ou une thérapie au charbon. Certaines huiles peuvent causer des dommages dans l’œsophage et être mortelles si elles sont inhalées. Si un chat a une huile essentielle sur ses pattes ou sur sa fourrure (p. ex., en cas de renversement d’un diffuseur ou d’une bouteille d’huile essentielle), il faut laver les pattes avec un savon doux et de l’eau, bien les rincer et appeler immédiatement votre vétérinaire pour obtenir des conseils.

Un soutien vétérinaire immédiat pourra être requis dans certains cas d’exposition. Les effets de l’empoisonnement varient et votre équipe vétérinaire élaborera un plan de traitement qui conviendra à vos circonstances particulières. Appelez immédiatement une clinique si vous observez des signes inquiétants comme des crises d’épilepsie ou des difficultés respiratoires.

Il pourra être nécessaire d’effectuer des tests et d’admettre le chat afin de prodiguer des soins qui pourraient inclure des solutions intraveineuses, un soutien respiratoire, le contrôle de la douleur, d’autres médicaments ainsi que des soins infirmiers selon la dose et le type d’exposition. Le pronostic après l’exposition variera selon le type d’huile, la dose et le délai entre l’exposition et les soins.

Veuillez contacter votre vétérinaire si vous avez des questions particulières concernant les huiles essentielles.


Dre Kathleen Cavanagh, B.Sc., D.M.V, MET

Consultante en rédaction en ligne de l’ACMV

Matthew Kornya, B.Sc., D.M.V., résident de l’ABVP

Consultant en rédaction                                                                                                    

Le 31 juillet 2018

Sources:
L’ASSOCIATION CANADIENNE DES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES
https://www.veterinairesaucanada.net/documents/les-chats-et-les-huiles-essentielles?fbclid=IwAR3nWqcjp7siJwOGNLr_dMpBFtOAO4ERpRwijKdQ_coNA8CChIwBlrgII_Y

Autres sources:

Assistance antipoison pour animaux de compagnie (Pet Poison Helpline)

http://www.petpoisonhelpline.com/blog/essential-oils-cats/

http://www.petpoisonhelpline.com/poisons/#pph-poison-list-divider-E

Feuillet de Pet Poison Helpline

Click to access 2017-Essential-Oils-and-Cats-Handout.pdf

American Society for the Prevention of Cruelty Animal Poison Control

https://www.aspca.org/pet-care/animal-poison-control/toxic-and-non-toxic-plants/

http://www.petpoisonhelpline.com/poisons/#pph-poison-list-divider-E

https://lesentiergeobio.com/2021/01/26/liste-des-huiles-essentielles-toxiques-pour-les-chats/

http://www.cliniquelingostiere.com/huiles-essentielles-/-aromatherapie-/-phytotherapie-%C3%A2%E2%82%AC%E2%80%9D-oui-mais-attention-avec-une-utilisation-raisonnee_9400.aspx

Huiles essentielles chez le chat

https://arnaudveto7.blogspot.com/2013/09/les-huiles-essentielles-chez-le-chat.html

https://www.fregis.com/urgence/intoxication-huiles-essentielles-chez-chat/

https://www.vetanalys.fr/activites-aromatherapie+veterinaire+hyeres+83-26.html


Cats and essential oils

Essential oils have grown in popularity over the past few years. Although they are widely used, information on their health effects and safety is scarce and often contradictory. This is especially true when discussing their effects on cats.

There are a lot of myths about essential oils and what to do to avoid negative consequences for pets. There are many varieties of essential oils, each with its own physical and chemical properties.

Asking the question “Are essential oils safe?” is equivalent to asking “Is the medicine safe?” or “Are plants safe?” The type of oil, dose and route of exposure determine the answer to this question. This document serves to provide an overview of this topic so that you can make informed decisions about essential oils. It is not intended to serve as an exhaustive source of information and to include all essential oils and the risks they present.

Please contact your veterinarian for advice regarding exposure to essential oils and their potential for side effects.

What are essential oils?

Essential oils are plant extracts that contain a large amount of volatile oils (which evaporate easily). They are extracted and concentrated by distillation or cold pressing. The smell and taste of plants is often determined by the essential oils they contain. Essential oils can be sold on their own or used in other products. While many people think of diffusers, cosmetics, or potpourri when they think of essential oils, insecticides, paint thinners and flavorings also use these compounds.

What studies have been done on the long term effects of essential oils on humans and pets?

There is little information on the impact of many essential oils on the health of pets. As a result, people often rely on opinions instead of relying on facts. Some say essential oils are largely safe because there has been no increase in hospital admissions despite their growing popularity. Others say the side effects of their use can be subtle and cumulative for low-level exposures and conclude that there is insufficient data to assess safety. There have been several reported cases of direct exposure to certain oils which have caused harm or even death.

There is very little published experimental data on the toxicity of essential oils to cats. This is in part due to the diversity of essential oils, the lack of funding for such studies, and the ethics of exposing animals to life-threatening substances. Data on chronic or low-level exposure are even scarcer. Therefore, much of the factual data is based on case reports or theoretical toxicity based on chemical properties.

Why are we talking about cats and not dogs?

Dogs are also susceptible to certain essential oils, but cats are more vulnerable. A cat’s liver is deficient in the process called “glucono-conjugation”, an important step in the metabolism of many compounds. These chemicals, which are metabolized by other species, often accumulate or are broken down into toxic metabolites in cats. This is especially true for compounds called “phenols” which contain an “aromatic” or “benzene” ring.

Many essential oils contain phenols which can be toxic to cats and cause liver failure, seizures or other serious problems.

Cats’ small stature means they are susceptible to poisoning from smaller volumes of oils, and their propensity to groom themselves means that skin contact often results in oral contact. Cats also have very sensitive airways and are vulnerable to reactions to inhalants like smoke. Therefore, it is more likely that they will develop respiratory distress when exposed to volatile oils.

Toxic effects of essential oils

L’exposition aux huiles essentielles peut se faire oralement, par l’inhalation ou même Exposure to essential oils can be by mouth, inhalation, or even through absorption through the skin. Some essential oils can induce a reaction that is not directly “toxic” by triggering allergic reactions. Cats suffering from asthma, chronic upper respiratory diseases, skin allergies, or the like may show exacerbated clinical signs when exposed to essential oils. With asthma, these reactions can be serious or even fatal.

Cats can also develop tearing, eye and nose irritation from chemical irritation of the respiratory and eye membranes, or develop dermatitis from direct contact with the skin.

In humans, there are a growing number of positive patch tests for hypersensitivity to essential oils — lavender and tea tree oil being the most frequently cited examples.

Other oils can be more directly toxic and cause liver, kidney, heart or other organ failure.

Which oils can be toxic?

A list of toxic and non-toxic oils is of limited use because the potential toxicity depends on the route, frequency and amount of exposure as well as the quality of the supplier and other compounds that are in the formulation. the brand of oil.

The published lists do not include all the same oils as there is a dearth in the publication of scientific studies. Many of the references to “toxic oils” are based on testimony and the basic principles of how species and substances should interact, citing a few rare and diverse reports of toxicity.

These lists are therefore not very accurate. A complete list of plant toxicities, such as that provided by the ASPCA poison control site, may often not be clear as to whether it is the plant or the oil in the extract.

A provisional list is provided below for reference, but further research is required to assess the accuracy of this list and other resources as this information has not been evaluated by a government agency.

This list has been compiled from a variety of sources and is NOT exhaustive (and is not presented in order of toxicity and alphabetical order):

– Bitter Almond

– Bergamot

– Cinnamon (True & Cassia, leaf & bark)

– Lemongrass

– CloveCitronella from Java or Ceylon type

– Eucalyptus (All types)

– Geranium Rose & Bourbon type

– False ambrosia

– American Pennyroyal

– Lemon

– Calamus

– Sweet OrangePine, Spruce, Balsam Fir and Juniper oils

– Lime

– Japanese yew (Taxus spp.)

– Lavender and Lavandin

– Mints: Peppermint, Spearmint, MintPennyroyal

– Mustard

– Oregano

– Horseradish

– Rosemary (All types)

– Rose

– Sandalwood

– Sassafras

– Clary SageCommon Sage

– Tea Tree

– Thyme (All types)

– Wintergreen

– White Cedar leaf (Thuja occ.)Ylang Ylang

Essential oils are found in many forms and are found in some household products. Toxicity has been reported from exposure to certain household cleaning products as well as direct exposure to essential oils.

What are the signs of overexposure?

Signs of toxicity will depend on the dose and type of oil, but they will often include changes in mental status (depression or lethargy), neurological signs (staggering, difficulty walking, weakness, tremors, seizures ), digestive symptoms (drooling, vomiting) and physical signs such as an animal rubbing its face with its paws, redness on the skin or mucous membranes, respiratory distress (breathing difficulties, cough), low body temperature, slowed heart rate and death.

The quality control of essential oils is not monitored by government regulatory agencies, so some preparations may have varying levels of active ingredients and may not contain the ingredients described. The oils are also suspended in different types of solutions which can be toxic.

Can I use essential oils if I have cats?

As with As with a lot of other situations, the answer is “it depends”. Factors such as oil type, method of use, strength, and individual cat’s sensitivities all play a role in the risk of essential oil toxicity.

There are many opinions about the use of essential oils in vaporized or aerosol form.

Although the risk of acute toxicity is low with inhaled oils in low concentrations, some people believe that there is a possibility of long-term cumulative damage that may increase the risk of liver and lung disease. Others consider this risk to be very low.

Some general guidelines for using essential oils in homes with cats:

You should never: apply essential oils directly to cats, feed cats with oils to eat, or leave the oils in a place where cats could come in direct contact with the oils.

Although some oils have an insect repellent effect, the risk of serious or fatal reactions to these oils is high in cats, and there are very safe and effective alternatives available.

Avoid using the oils mentioned in the previous list before the publication of new studies.

Avoid the use of essential oils in homes with cats with asthma, allergies, or similar conditions.

Keep cats out of rooms with high concentrations of essential oils (for example, when using paint thinner, washing floors, or when using diffusers without opening windows).

What should be done in the event of exposure?

Take your pet, along with the product packaging, to a veterinarian immediately if you suspect exposure to a toxic essential oil. Do not attempt to give home first aid such as induced vomiting or charcoal therapy first. Some oils can damage the esophagus and be fatal if inhaled. If a cat has an essential oil on its paws or on its fur (eg, a spill of a diffuser or essential oil bottle), the paws should be washed with a mild soap and water, rinse them well and immediately call your vet for advice.

Immediate veterinary support may be required in certain cases of exposure. The effects of poisoning vary, and your veterinarian will develop a treatment plan that will suit your particular circumstances. Call a clinic right away if you notice any worrying signs such as seizures or difficulty breathing.

It may be necessary to perform tests and admit the cat in order to provide care which may include intravenous fluids, respiratory support, pain control, other medications, and dose-dependent nursing care. the type of exposure. The prognosis after exposure will vary depending on the type of oil, the dose, and the time between exposure and treatment.

Please contact your veterinarian if you have specific questions regarding essential oils.


Dr. Kathleen Cavanagh, B.Sc., D.M.V, MET

CVMA Online Editorial Consultant

Matthew Kornya, B.Sc., D.M.V., ABVP resident

Editorial consultant

July 31, 2018

Sources:
L’ASSOCIATION CANADIENNE DES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES

Translated by Google from:
https://www.veterinairesaucanada.net/documents/les-chats-et-les-huiles-essentielles

Other sources:

Pet Poison Helpline

http://www.petpoisonhelpline.com/blog/essential-oils-cats/

http://www.petpoisonhelpline.com/poisons/#pph-poison-list-divider-E

Click to access 2017-Essential-Oils-and-Cats-Handout.pdf

American Society for the Prevention of Cruelty Animal Poison Control

https://www.aspca.org/pet-care/animal-poison-control/toxic-and-non-toxic-plants/

http://www.petpoisonhelpline.com/poisons/#pph-poison-list-divider-E

Essential Oils for Cats: Benefits, Risks, & Considerations

https://www.petmd.com/blogs/thedailyvet/dr-coates/2014/may/essential-oils-pets-medicine-or-toxin-31617


Gift ideas for Christmas

Happy December! Have you found your gifts for this beautiful holiday season? Whether it’s to introduce a loved one to aromatherapy or simply to offer a little attention, Divine Essence suggests a few ideas (perfect to slip into a Christmas stocking)! 

Idea N°1 – Discover essential oils

To introduce someone to aromatherapy, there’s nothing better than the classics!  
These three essential oils can be used for diffusion, massage therapy, as well as for their therapeutic properties. Not sure which one to choose? Take a look at our synergies, which are blends of essential oils. 

> Sweet Orange / Super Hybrid Lavender / Eucalyptus Radiata / Synergies 


Idea N°2 – Skin care

The ultimate combo for natural skin care! Floral waters are used as a facial tonic, and beauty oils as a treatment for the face, hair, body and nails.
Ideal for those who want to make their own natural cosmetics at home: check out our DIY recipes for face care and body care.   

> Beauty oils
> Floral waters 


Idea N°3 – Ambiance

To create a personalized atmosphere on the go: ourTo create a personalized atmosphere on the go: our air purifiers! Without perfumes or chemical ingredients, they are simply made of 70% ethyl alcohol and essential oils. Simply spray them into the air and enjoy the benefits of aromatherapy while purifying the air. Plus, with purchase, they come with free Ravintsara hand sanitizer! 

> Air purifiers


Idea N°4 – Therapeutic and efficient  

 Remedies formulated with essential oils, ready to use? So convenient! For small everyday ailments, such as muscle aches, headaches or skin problems. Our remedies are available in two formats: roll-on or spray. They are applied to the affected areas by massaging to soothe the symptoms.  

> Ready-to-use remedies  

Des idées cadeaux pour Noël

Joyeux mois de décembre! Avez-vous trouvé vos cadeaux en cette belle période des fêtes? Que ce soit pour faire découvrir l’aromathérapie à un proche ou simplement pour offrir une petite attention, Divine Essence vous suggère quelques idées (parfait à glisser dans un bas de Noël)! 

Idée N°1 – À la découverte des huiles essentielles

Pour faire découvrir l’aromathérapie à quelqu’un, rien de mieux que les classiques!  
Ces trois huiles essentielles peuvent s’utiliser en diffusion, en massothérapie, ainsi que pour leurs propriétés thérapeutiques. Vous ne savez pas laquelle choisir? Jetez un coup d’œil à nos synergies, qui sont des mélanges d’huiles essentielles.  

> Orange Douce / Lavandin Super / Eucalyptus Radiata / Synergies 


Idée N°2 – Soins pour la peau  

Le combo ultime des soins naturels pour la peau! On utilise les eaux florales comme tonique pour le visage, et les huiles de beauté comme soin pour le visage, cheveux, corps et ongles. Idéal pour ceux et celles qui désirent concevoir leurs propres cosmétiques naturels à la maison : consultez nos recettes DIY pour les soins du visage et soins pour le corps

> Huiles de beauté
> Eaux florales  


Idée N°3 – Ambiance

Pour créer une ambiance personnalisée sur le pouce : notre gamme de purificateurs d’air! Sans parfums ni ingrédients chimiques, ils sont tout simplement fabriqués à base d’alcool éthylique 70% et d’huiles essentielles. Il suffit de les vaporiser dans l’air ambiant pour profiter des bienfaits de l’aromathérapie, tout en purifiant l’air. De plus, à l’achat, ils viennent avec désinfectant pour les mains au Ravintsara gratuit! 

> Purificateurs et assainisseurs d’air 


Idée N°4 – Thérapeutiques et pratiques  

Des remèdes formulés avec des huiles essentielles, prêts à l’emploi? Tellement pratique! Pour les petits maux du quotidien, comme les douleurs musculaires, les maux de tête ou les problèmes de peau. Nos remèdes sont disponibles en deux formats : en roll-on ou en spray. On les applique sur les zones affectées en massant, pour apaiser les symptômes.  

> Remèdes prêts à l’emploi  

5 Beauty Oils to prepare your skin for winter

When we make the switch to natural skin care products, we often hear about Argan, Rose Hip or Jojoba oil… here are five more to discover, especially for winter! With the temperature getting colder, our skin tends to dry out. This is the opportunity to use beauty oils as a treatment for the skin, body, hair, and nails, by applying them pure or mixed with a cream or a serum. Each beauty oil has its respective properties, which will be preferred according to our skin type: combination, dry, or oily, it is always important to nourish it well!

Hemp
A product from Québec, hemp oil is obtained by the 1st cold pressing of Cannabis Sativa seeds. We particularly like it because it is generally suitable for all skin types: it penetrates quickly and leaves no residue. Containing essential fatty acids (Omega 3 and 6) and alpha-tocopherol (Vit. E), it is a true anti-aging ally. For your daily beauty routine, this is an oil to try!


Inca Inchi
Extracted from a plant native to the Amazonian forests of Peru, this oil has been used for thousands of years for its many properties. We like to use it in winter, because it protects the skin against the external elements (cold, wind). Rich in Vitamins E and A, and antioxidants, it is ideal for dry, dehydrated and sensitive skin. 


Black Cumin
From the seed of Black Cumin, this oil originates from the Mediterranean regions. It is the oil “par excellence” for acne-prone and oily skin: it rebalances sebum production without drying out, while purifying the skin. 


Tamanu
Pressed from the Callophylum nut, this oil contains many active ingredients for skin problems (rosacea, wrinkles, acne, stretch marks, sunburn, irritations). It helps with healing and skin regeneration, while giving flexibility and elasticity to the skin. Absorbed quickly, it is also a great natural alternative to heal, preserve and restore radiance to your tattoos!


Calendula
Produced from the maceration of Calendula flowers in sunflower oil, this oil is very gentle and adapts easily to fragile skin. A must have in your first-aid kit, its powerful anti-inflammatory properties help relieve skin irritation and heal wounds. Convenient for small daily sores, it can be applied pure on scratches (after disinfecting the area), and on very dry hands.

5 Huiles de Beauté pour préparer sa peau pour l’hiver

Lorsqu’on fait le « switch » aux soins naturels pour la peau, on entend souvent parler de l’huile d’Argan, de Rose Musquée ou de Jojoba… en voici cinq autres à découvrir, spécialement pour l’hiver! Avec la température qui refroidit, notre peau a tendance à s’assécher. C’est alors l’occasion d’utiliser les huiles de beautés comme soin pour la peau, corps, cheveux, et ongles, en les appliquant pures ou mélangées avec une crème ou un sérum. Chaque huile de beauté a ses propriétés respectives, qu’on privilégiera selon notre type de peau : mixte, sèche, ou grasse, il est toujours important de bien la nourrir! 

Chanvre 
Un produit du Québec, l’huile de chanvre est obtenue par 1ère pression à froid des graines de Cannabis Sativa. On l’affectionne particulièrement, car elle convient généralement à tous les types de peau : elle pénètre rapidement et ne laisse pas de résidus. Contenant des acides gras essentiels (omega 3 et 6) et alpha-tocophérol (Vit. E), c’est une véritable alliée anti-âge. Pour votre routine beauté du quotidien, c’est une huile à essayer! 


Sacha Inchi  
Extraite d’une plante indigène des forêts amazoniennes du Pérou, cette huile est utilisée depuis des millénaires pour ses nombreuses propriétés. On aime l’utiliser en hiver, car elle protège la peau contre les éléments extérieurs (froid, vent). Riche en vitamines E et A, et en antioxydants, elle est idéale pour les peaux sèches, déshydratées et sensibles.  


Nigelle (Cumin noir) 
Provenant de la graine de cumin noir, cette huile origine des régions méditerranéennes. C’est l’huile par excellence pour les peaux acnéiques et grasses : elle rééquilibre la production de sébum sans assécher, tout en purifiant la peau.  


Callophylum (Tamanu)
Pressée à partir de la noix de Callophylum, cette huile contient de nombreux actifs pour les problèmes de peaux (la couperose, les rides, l’acné, les vergetures, les coups de soleil, les irritations). Elle aide avec la cicatrisation et la régénération cutanée, tout en donnant souplesse et élasticité à la peau. Absorbée rapidement, c’est également une excellente alternative naturelle pour guérir, préserver et redonner éclat à vos tatouages! 


Souci des Jardins (Calendula)  
Produit de la macération de fleurs de Calendula dans l’huile de tournesol, cette huile est très douce et s’adapte facilement aux peaux fragiles. Un incontournable à avoir dans sa trousse de soins, ses puissantes propriétés anti-inflammatoires aident à soulager les irritations de la peau et à cicatriser les plaies. Pratique pour les petits bobos quotidiens, on peut l’appliquer pure sur les égratignures (après avoir désinfecté la région), et sur les mains très sèches. 

La rentrée scolaire, pour les petits et les grands

Hey déjà la mi-août! Notre bel été s’estompe doucement… Pour laisser la place à la rentrée scolaire. Après cette année assez particulière, on peut bien s’en réjouir! Malgré tout, cette période peut apporter son lot de stress et d’inconforts auprès des petits, tout comme chez les grands. On vous présente donc des astuces pour entamer la rentrée tout en douceur, en passant par des recettes de soins naturels et des conseils pour aider à donner un ‘’boost’’ à vos neurones! 

Astuces pour la concentration

Au moment des devoirs ou pendant une séance d’étude, c’est primordial de prendre des pauses pour se recentrer… Sans trop décrocher! Lorsqu’on a besoin de se concentrer, il y a deux huiles essentielles incontournables : le Romarin à cinéole et le Basilic Tropical.   
Le Romarin à cinéole est reconnu comme tonique intellectuel et aide à soulager la fatigue générale et le surmenage. On met tout simplement 4 à 12 gouttes dans un diffuseur, ou dans un bol d’eau chaude en inhalant pendant 5 à 10 minutes.   

Pour le Basilic Tropical, on l’applique sur la peau : 1 goutte dans 1/2 à 1 c. à thé d’huile végétale de 1ère pression à froid, comme le Jojoba, l’Argan, la Noisette ou celle que vous aurez de disponible, et on masse le mélange sur le cou, la nuque et les poignets.     

Un dernier truc pour un regain d’énergie instantané : l’huile essentielle d’Épinette Noire. Utilisée en aromathérapie comme tonique nerveux, cette huile est votre meilleure alliée pour lutter contre les fameuses baisses d’énergie du milieu de la journée. On applique 1 à 2 gouttes diluées dans ½ cuillère à thé d’huile végétale, sur la région des surrénales (milieu et bas du dos) ou sur la nuque si vous préférez. Certaines molécules de l’Épinette noire vont stimuler les glandes surrénales, ce qui donne une sensation d’énergie accrue. De plus, l’Épinette noire est un produit local du Québec!   

Prendre le temps de relaxer : conseils pour les parents

À la rentrée, notre rythme de vie s’accélère : entre le travail, les devoirs des enfants, le souper (et on en passe), c’est parfois difficile de trouver du temps pour soi et relâcher notre stress. Dans ce cas-là, l’aromathérapie est une excellente façon naturelle de recharger notre batterie intérieure.    

Pendant la journée : Les remèdes prêts à l’emploi (mélanges d’huiles essentielles) sont une manière tout simple d’incorporer l’aromathérapie dans votre routine quotidienne. Le Roll-on Stress et Insomnie contient une superbe synergie d’Orange Douce, Lavandin Super, Bergamote, Mandarine Verte, Verveine Exotique et Marjolaine Sylvestre. On l’applique à l’intérieur des poignets, au niveau du plexus solaire ou sur les tempes vers la racine des cheveux. En plus, son format est super pratique pour l’emmener partout!   

En soirée et avant le coucher : Si vous ou vos enfants éprouvez de la difficulté à vous endormir, voici un truc : à l’heure du souper ou 15 mn avant le dodo, diffusez une huile essentielle aux propriétés calmantes. On vous suggère deux synergies : Lavandula Suprême et Anti-Stress. Ce qui est intéressant avec celles-ci, c’est qu’on peut les utiliser en diffusion, dans un bain moussant ou gel douche, shampooing, ou tout simplement en inhalation. Pour une utilisation rapide, il y a le purificateur et assainisseur d’air Bonne Nuit, qui est parfait à vaporiser dans une chambre à coucher pour favoriser le sommeil et la relaxation.   

Traitement capillaire pour la rentrée scolaire

Malgré toutes les précautions nécessaires, il arrive qu’une invasion de poux se manifeste à l’école et que votre enfant revienne à la maison avec ces ‘’visiteurs’’ sur la chevelure.  Dans ce cas, l’huile essentielle de Lavandin Super est hyper efficace pour prévenir et soulager les infestations. 

Pourquoi ça fonctionne? En général, les insectes et les poux détestent l’odeur de la Lavande, plus particulièrement le linalol. Ce composé qu’on retrouve dans les différents types de lavandin et la lavande, a des propriétés qui repoussent et empêchent  les bestioles de se reproduire.

En cas d’infestation hyper-sérieuse, pas de panique, allez-y avec un traitement du pharmacien!  

En complément et en prévention, nous vous avons concocté une super recette 2 en 1 pour aider à repousser et éliminer ces indésirables, pouvant être ajoutée dans un shampoing ou pour faire vous-même votre masque capillaire. 

Vous aurez simplement besoin d’huile essentielle de Lavandin Super, d’huile de beauté d’Amande Douce et d’eau florale de Lavande Vraie. Il est important de bien passer le peigne dans les cheveux plusieurs fois pour enlever ces intrus.

Mais avant tout, il faut vous mentionner que l’usage des huiles essentielles n’est pas recommandé pour les enfants de moins de 3 ans. C’est toujours une bonne idée de faire un test cutané pour éviter les réactions ou les allergies!     

L’huile de Baobab, un soin tout en un pour les cheveux frisés !

Après avoir passé l’été au soleil et dans la piscine, nos cheveux ont besoin d’un peu d’amour. D’ailleurs, les cheveux frisés et crépus ont plus souvent tendance à être secs et nécessitent d’être bien nourris pour garder leur vitalité!   

L’huile de Baobab vient à la rescousse : extraite des graines de cet arbre miracle africain, cette huile a des propriétés réparatrices et adoucissantes autant, pour les cheveux que pour la peau. On applique quelques gouttes en massant sur les cheveux secs pour contrôler les frisottis et redonner de la brillance.

Vous pourriez d’ailleurs incorporer cette recette de soin aux huiles pour cheveux secs à votre routine beauté, ou pour vos petits! Enrichi avec de d’huile d’Avocat et de Jojoba, ce soin permettra d’adoucir et surtout, de démêler les mèches rebelles.

Il est à noter que le Baobab a une légère odeur de noix : on peut alors ajouter une huile essentielle pour parfumer, comme l’Ylang-Ylang, la Lavande Fine/Vraie ou le Lavandin Super, la Camomille Romaine, le Palmarosa , etc…  

Pour les cheveux fins et plats, on peut toujours utiliser le Baobab, mais avec modération car il pourrait être alourdissant. On privilégiera une huile plus légère, tel que le Jojoba ou l’Amande Douce.  

Back to school, for kids and adults

Hey, already mid-August! Our beautiful summer is slowly fading away… to make way for the start of the school year. After this rather particular year, we can be happy about it! Even so, this period can bring its share of stress and discomfort for young and old alike. We therefore would like to share tips with you for starting the new school year smoothly, through natural care recipes and tips to give your neurons a boost!    

Tips for concentration    

When it comes to homework or during a study session, it’s essential to take breaks to refocus… without losing focus! When you need to concentrate, there are two must-haves essential oils: Rosemary Cineole and Exotic Basil.   

Rosemary Cineole is recognized as an intellectual tonic and helps relieve general fatigue and overwork. Simply put 4 to 12 drops in a diffuser, or in a bowl of hot water and inhale for 5 to 10 minutes.  For Exotic Basil, apply it on the skin: 1 drop in 1/2 to 1 teaspoon of vegetable oil of cold-pressed vegetable oil, like Jojoba, Argan, Hazelnut or whatever you have available, and massage the mixture on the neck, the nape of the neck and the wrists.     

One last tip for an instant boost of energy: Black Spruce essential oil. Used in aromatherapy as a nerve tonic, this oil is your best ally in the fight against mid-day fatigue. Apply 1 to 2 drops diluted in ½ teaspoon of vegetable oil, on the adrenal region (middle and lower back) or on the back of the neck if you prefer. Certain molecules in Black Spruce will stimulate the adrenal glands, which makes you feel more energized. And guess what? Black Spruce is a local product from Quebec!   

Taking the time to relax: tips for parents 

At the start of the school year, our pace of life speeds up: between work, the children’s homework, dinner (and so on), it’s sometimes difficult to find time for ourselves and release the stress. In this case, aromatherapy is a great natural way to recharge our inner battery.    

During the day: Ready-to-use remedies (essential oil blends) are an easy way to incorporate aromatherapy into your daily routine. The Stress and Insomnia Roll-on contains a superb synergy of Sweet Orange, Lavender-Hybrid Super (Lavandin), Bergamot, Green Mandarin, Exotic Verbena and Spanish Marjoram. Apply it to the inside of the wrists, at the level of the solar plexus or on the temples towards the hairline. In addition, its format is super practical to take it everywhere!   

In the evening and before bedtime: If you or your children have trouble falling asleep, here’s a tip: at supper time or 15 minutes before bedtime, diffuse an essential oil with calming properties. We suggest two synergies: Lavandula Supreme and Anti-Stress. What is interesting about these is that they can be used as a diffusion, in a bubble bath or shower gel, shampoo, or simply in inhalation. For quick use, there’s the Good Night Air Purifier and Freshener, which is perfect to spray in a bedroom to promote sleep and relaxation.   

Back-to-school hair treatment 

Despite all the necessary precautions, sometimes a lice infestation happens at school and your child comes home with these “visitors” on their hair. In this case, Lavender-Hybrid Super (Lavandin) essential oil is very effective in preventing and relieving infestations.

Why does it work? In general, insects and lice hate the smell of Lavender, especially linalool. This compound, found in different types of lavender, has properties that repel and prevent critters from reproducing.

In the event of a serious infestation, do not panic, go ahead with a treatment from the pharmacist!  

As a complement and prevention, we have concocted a great 2-in-1 recipe to help repel and eliminate these undesirables, which can be added to a shampoo or to make your own hair mask. All you need is  Lavender-Hybrid Super essential oil, Sweet Almond beauty oil and True Lavender floral water. It is important to comb through the hair several times to remove these intruders.

But first, it should be mentioned that the use of essential oils is not recommended for children under 3 years old. It’s always a good idea to do a skin test to avoid reactions or allergies!     

Baobab oil, an all-in-one treatment for curly or frizzy hair   

After spending the summer in the sun and pool, our hair needs a little love. In fact, curly and frizzy hair more often tends to be dry and needs to be well nourished to keep its vitality!  

Baobab Oil comes to the rescue: extracted from the seeds of this African miracle tree, this oil has restorative and softening properties for both hair and skin. Apply a few drops by massaging on dry hair to control frizz and restore shine.

You could also incorporate this Baobab oil-based care for very dry hair recipe into your beauty routine, or for your little ones! Enriched with Avocado and Jojoba oil, this treatment will soften and above all, untangle flyaways.

It should be noted that Baobab has a slight nutty smell: you can then add an essential oil to perfume, such as Ylang-Ylang, Fine/True Lavender, Lavender- Hybrid Super (Lavandin), Roman chamomile, Palmarosa, etc…

For fine and flat hair, you can still use Baobab, but in moderation as it could weigh down your hair. We prefer a lighter oil, such as Jojoba or Sweet Almond.